LadyBug et son pote GrassHopper


J’ai beau travailler dans une école aux étudiants d’origines géographiques très différentes, je n’ai pas une très grande affinité avec l’anglais. Pour être très franc, ce n’est pas en ce bourrant le crane de « HowTo » que j’arriverais à apprécier cette langue qui présente quelques finesses que j’aime bien quand même.

Regardez donc déjà ce que nous appelons une coccinelle. Chez eux, c’est LadyBug. Je trouve ça super mignon et bien trouvé pour un des seuls insectes qui ne doit pas faire fuir nos dames en courant 🙂

Mais quelle belle introduction pour ces photos me direz vous !!!! (oui oui, je sais, c’était merdique :))

« Hoooo la belle bestiolle ! »

J’aurais bien aimer en trouver une de rouge, mais celle qui cherchait des pucerons était orange.

« Bon, il est bien marrant avec ces photos mais dans le titre il a parlé de GrassHopper et je vois pas de quoi il parle ! »

Mais qu’est-ce que c’est que ce « GrassHopper » ??? Grass = de l’herbe ! Hopper ???

Si un toaster c’est un truc qui fait des toasts, un hopper c’est un truc qui fait Hop ? Et bah cela n’est pas la traduction officielle de hopper, mais ça marche bien quand même puisque « a GrassHopper » est bien un truc qui fait hop sur l’herbe, à savoir une sauterelle 🙂

En tout cas, ça reste très imagé l’anglais !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *