Un nouveau caillou


Un peu mis en défaut par la technique et carrément jaloux des photos de Tipic, j’ai pris le parti de trouver une solution pour augmenter le pouvoir de grossissement de mon 100mm Macro.

Manque de pot, j’ai une grosse contrainte sur cet objectif: il n’y a pas de réglage de l’ouverture par une bague. Tout se fait par le boitier. Donc exit les bagues allonges chinoises et bonjour les bagues de chez Pentax à plus de 900 euro !!!!! (OMGWTFBBQ !!!)

Même pas en rêve !

Autre solution qui existe, la bague inverse. Simple, efficace sauf que même chose pour le diaphragme et surtout la bague inverse permet de monter l’objectif à l’envers sur le boitier. Pour faire simple, avec un objectif qui fera un grossissement de 1:10, on le fait devenir un 10:1. Simple, efficace, sauf que sur un objo qui sait faire du 1:1 ça manque d’intéret…

Il ne me restait donc plus que les lentilles de close-up, sorte d’ajout qui se met devant l’objectif. Avantage, peu de perte de lumière, conservation (théorique par qu’en pratique…) des automatismes.

J’ai donc opté pour cela, en D10 histoire de ne pas faire semblant. Au vu du prix des lentilles, j’ai pris de la qualité (traitement APO et tout et tout) et cela m’a coûté 35€ port compris 🙂

Et bien voilà ce que cela donne.

Pour ceux qui subissent mes posts sur FB, vous pouvez en profiter pour regarder la photo en pleine résolution.

C’est une photo de ce que l’on appelle couramment une mouche à merde.

Enjoy

Ca marche bien, par contre, dès que l’on s’éloigne du point nodal, on choppe de l’aberration chromatique à la pelle !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *