Un peu de retouche de peau


Avoir un beau modèle est indispensable quand on cherche à faire de belles photos, tout comme avoir un minimum de technique de prise de vue.

Cela étant, la course au cliché de qualité pousse à utiliser des logiciels de posts-traitement, comme photoshop ou gimp par exemple.

Je n’échappe pas à la règle et mes photos sont régulièrement retouchées / post-traitées / trafiquées / photoshopées, choisissez votre terme pour moi c’est la même chose.

Je vais m’intéresser ici au traitement que j’applique depuis quelques temps aux femmes afin qu’elle ait une peau avec le moins de défauts possible.

Il faut garder en tête que je suis un grand flemmard et que mon objectif quand je traite une photo est d’aller au but sans y passer trois heures par photo.

Je procède donc en 2 étapes très simples, la suppression des « grains » non souhaités et l’application d’un filtre informatique.

Maintenant, passons à l’exemple. Autant prévenir tout de suite, il va falloir mettre les photos en pleine résolution si vous voulez voir de quoi je parle :).

Je vais partir de cette photo à gros potentiel !

TAR_9235 etape1Première étape, enlever les quelques boutons et grains de beauté avec l’outil « patch » de Photoshop.

Cela prend quelques minutes à faire et on obtiens la photo suivante:

TAR_9235 etape2Ha bah oui, j’avais prévenu, on est dans le détail…

Maintenant, l’étape 2, le filtre informatique:

J’utilise un autre outil qui s’appelle Color Efex 4 qui est juste une tuerie pour son prix !!!

Il dispose d’un filtre qui s’appelle « Dynamic Skin Softener » ou « Adoucisseur de Peau Dynamique » pour les non anglophones. C’est un filtre intelligent où l’on pipette la couleur de la peau. En fonction de la couleur relevée, l’outils fait une sorte de moyennageretouchemachintrucchouette dont je ne connais pas les détails, mais le fait est qu’il va supprimer la plupart des irrégularités de la peau.

Voici le résultat:

TAR_9235 etape3Teint nickel sans maquillage à outrance 🙂

« Mouais… Pas convaincu par ce qu’il raconte le monsieur, je vois pas trop la différence… »

C’est vrai que ça se joue dans le détail. Regardez la superposition de l’avant / après.

[beforeafter]

TAR_9235 etape1TAR_9235 etape3[/beforeafter]

« Haaaa ouais… Ça se voit peut être un peu plus… »

Bah oui que ça se voit… Je suis feignant MAIS efficace 🙂

Plus sérieusement, ce que j’aime bien avec ce traitement, c’est qu’il n’enlève rien au modèle. La demoiselle qui m’a servi d’exemple ici était belle de base, ça ne fait aucun doute. Le but du jeux est de la sublimer sans modifier ce qu’elle est. On garde donc tout ce qui est faussettes, nuances et le reste.

En voici une autre pour comparer le avant / après sur uene ancienne photo que je n’avais pas traité à l’époque.

[beforeafter]TAR_0296 01TAR_0296 02[/beforeafter]

C’est peut-être moins visible sur celles-ci parce que j’y avais passé beaucoup plus de temps, mais on constate quand même une différence.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *