Bricolage pour photographes à deux mains gauches !


Ceux qui me côtoient en vrai le savent, je ne suis pas un bricoleur très attentionné et si j’adore les choses qui se font efficacement, les finitions, ce n’est pas trop pour moi.

Malgré cela, je me suis décidé à me fabriquer une chambre de prise de vue pour petits objets, un peu dans ce genre là:

Le principe est simple, à savoir avoir une lumière la plus diffuse possible partout en se servant de matière comme certains textiles pour diffuser la lumière, tout en ayant un support genre « fond de studio ».

Le bricolage le plus courant est de prendre une grosse boite de carton, de la découper, et de mettre du papier calque et du papier blanc pour avoir quelque chose de bien diffus sur un fond blanc.

En étant un minimum bricoleur, on obtient sans trop forcer quelque chose comme cela:

Ouais… sauf que moi, mauvais comme je suis, je risque de faire un truc pourri ou tout simplement me couper avec le papier calque (si si je sais faire…)

Donc exit le bricolage mais bienvenue à la récupération.

J’avais vu sur un forum (si je retrouve je remet le liens) où un gars expliquait comme il avait fait en utilisant un « globe » opalisé de lampadaire public.

Le principe est simple. Les globes opalisés sont utilisés pour diffuser la lumière de l’ampoule qui est dans le globe. L’idée ici c’est de mettre l’objet à photographier DANS le globe et de mettre les flashs à l’extérieur.

Le globe étant blanc, il fait à la fois diffuseur et fond.

Voilà ce que cela donne comme mise en place:

TAR_2509

On le voit mal mais j’ai mis ma montre dedans.

Voilà ce que cela donne lors du déclenchement:

TAR_2515

Et voilà !!!! Une cage à lumière avec un bricolage minimal !!!

Et pour le coup, niveau résultat, ça donne quoi ?

Ca:

TAR_2507Simple, efficace ! Le plus dur en fait c’est de trouver le globe…

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *